12/01/2015

Reborn

illus-2015-01

Chers tous,

J’ai enfin pu reprendre le crayon. Cela faisait trois jours que je ne pouvais plus me décoller de ma télé, suivant les (bien trop) tristes événements de cette semaine. Cela m’a profondément bouleversée, comme beaucoup je pense. Cela m’a fatiguée, incroyablement fatiguée, nerveusement je veux dire, comme cette sensation qu’on a après avoir beaucoup pleuré. Cela m’a énervé aussi, devant les gamineries politiques liées à la marche d’hier :
« – Y’ m’a pas invitééé ! »
– Bon bah viens.
– Nan mais laisse, c’est pas grave…
– Bah si, viens !
– Nan nan, t’as pas levé ton interdiction officiellement. »
… Bref.

Mais j’avais décidé que cette année serait mon année. Donc j’ai scindé mon cerveau en deux, un qui encaisse encore le choc et le deuxième qui me dit « bon, va falloir faire quelque chose là » !
Je vais devoir opérer un grand changement sur moi-même cette année si je veux concrétiser mes projets. J’avais besoin de marquer ce changement par un acte, aussi superficiel qu’il puisse paraître : couper mes cheveux. Je laisse quelques secondes aux personnes qui connaissaient ma longue tignasse de sirène déchue digérer la nouvelle.


…..
…..

C’est bon ?
Je disais donc, j’avais besoin de marquer ce changement, de passer de l’étudiante à la working girl assumée ! Et je dois dire que je ne regrette absolument pas, même si je suis allée chez le coiffeur la boule au ventre. J’ai le sentiment que, ça y est, le changement a commencé !

Bonne semaine à tous
Love et tendresse

Si vous avez aimé cet article, reprenez-en un autre :

LAISSER UNE PETITE BAFOUILLE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*